A+ R A-

 

PATRIMOINE DE BRETAGNE

Inventaire du patrimoine culturel en Bretagne

Un simplie clic sur : Patrimoine.bzh

 

 

 

ARCHIVES DE MEILLAC un simple clic

et vous aurez un aperçu de

l'exposition qui a eu lieu du 13 Juin 2015 au 27 Juin 2015

 

 

Histoire de Meillac

Meillac vient de "Aemiliacum fundus". La terminaison "ac" indique d'ailleurs une origine gallo-romaine. Meillac englobait autrefois les territoires de La Chapelle-aux-Filtzméens (détaché en 1630) et de Lanhélin (ancienne fondation templière). Cette paroisse dépendait de l'ancien évêché de Dol. Certains actes, concernant Meillac datent du 12ème siècle, le plus ancien dès l'an 1137. On rencontre les appellations suivantes: Parochia de Milliac en 1137, Millac en 1192, Meillac en 1329.

Cette paroisse dépendant de l'évéché de Dol, en 1137, Gilduin, fondant le monastère de la Vieuville, lui donna 2 portions de la dîme de Meillac. Dix ans plus tard, une famille de Meillac fît une autre donation à cette même abbaye. Tous donc, donnèrent aux moines de la Vieuville, la chapelle Nazarie, avec la terre d'aumône qui en dépendait. En témoignage de reconnaissance, les moines offrirent 4 livres à leurs bienfaiteurs. les Troussier déclarèrent que la terre qu'ils donnaient était entièrement exempte d'impôts, donation confirmée par Jean de Dol en 1147. Les héritiers de Troussier, dont certains portaient le nom de Meillac, cherchèrent chicane à ces moines. Le seigneur de Combourg, Arsculfe de Soligné, prit la défense des moines.

La chapelle nazarie, appelée aujourd'hui la chapelle Lazary, est un village de Meillac, avoisinant celui de la Motte, peut être siège de la famille des Troussier de Meillac. Non loin de là, se trouve le village de Pirieuc, ancien manoir donné également aux moines de la Vieuville, vers 1165, par Zacharie de Montsorel, seigneur de Landal.

L'origine de Meillac est peut être dans celle du château du Bourgneuf, qui vit un chevalier de la bataille d'Azincourt, Olivier de la Feuillée, épouser en 1416, Gervaise, dame de Bourgneuf. Ce manoir fut la propriété de la famille De Gravé en 1735.

Sur la commune de Meillac, au lieu-dit la Bataille, Bertrand Du Guesclin livra combat à Robert Felton, commandant anglais, que celui-ci y fut fait prisonnier et emmené à Pontorson.

 

.